55e Rencontre cinématographique de Pézenas

Heureuse du nouveau succès de la rencontre, La FCCM — vous remercie [»]
____________________________________________________________________

55e Rencontre cinéma de pézenas — 10 / 16 février 2017

Les ciné-clubs seraient « ringards », certains se demandent s'ils existent encore. Ben oui !

À la FCCM nous pouvons en témoigner, tant les ciné-clubs se multiplient, motivent de plus en plus de bénévoles, développent des actions diverses en direction de tous les publics, et sont un vivier d'échanges entre personnes venant d'horizons différents. Alors pourquoi ces jugements négatifs sur les ciné-clubs ? Peut-être car les richesses qu'ils créent sont qualitatives et non quantitatives, peut-être car ils n'ont pas le désir de briller et se méfient des effets de mode... Et c'est justement leur sérénité qui leur fait garder leur âme, les aide à perdurer en s'adaptant, en évitant les pièges de l'air du temps.

55RCP_affiche_dwlCette année un sacré défi : approcher les cinématographies des pays de l'ex-Yougoslavie secoués par l'Histoire, la politique, de Tito aux guerres des Balkans. Ces évènements, ces drames comment les retrouvons-nous dans les fictions ? Comment sont-ils traités ? Et de quel point de vue ? Cette complexité sera abordée par Dunja Jelenkovic, au cours de trois conférences, par Irena Bilić qui accompagnera quelques films des années 1960 de « La vague noire » et par Simon Rico, journaliste du courrier des Balkans, qui éclairera quelques problématiques évoquées. Bien sûr nous verrons des films de Kusturica, et aussi de réalisateurs à découvrir en particulier Jasmila Žbanić. Bien que la Berlinade nous prive de sa présence, un hommage sera rendu à Mirjana Karanović, actrice exceptionnelle et réalisatrice d'un remarquable premier film A Good Wife que nous projetterons en avant-première.

L'un des plaisirs à chaque édition est d'accueillir, de rencontrer des personnalités dont nous apprécions les réalisations originales non conformes, non uniformes.

Ainsi Christian Philibert crée en région et touche à l'universel par son humanisme. Il nous montre un monde cinématographique où des personnages à la forte identité, par un clin d'œil, nous invitent à l'amitié, à la spontanéité dans un quotidien nimbé d'humour.

Et, Sébastien Betbeder dont les personnages innocents, sans taches nous rendent complices de leurs amours, de leurs déboires, de leur quête.

Les auteurs de documentaires ne sont pas oubliés avec deux invités. Gilles Perret qui nous rafraîchit la mémoire sur la volonté d'hommes qui à la sortie de la guerre ont voulu rendre le monde meilleur et le perpétuer. Diego Galán quant à lui, explore la place de la femme, de l'homme dans le cinéma espagnol de 1930 à nos jours, en déroulant, à travers des extraits, l'histoire politique et sociale de son pays.

Et, parce que le cinéma est un art syncrétique nous avons invité : Alban Lefranc pour la rencontre littéraire, en partenariat avec Aux livres citoyens, sur son livre L'amour la gueule ouverte : hypothèses sur Maurice Pialat, l'écrivain accompagnera également trois films du réalisateur qu'il a choisis ; nous avons invité aussi Corinne Calvet-Curbaille, psychanalyste qui conjuguera le cinéma et la psychanalyse pour parler du féminin à travers deux films remarquables.

Notre partenariat avec l'ACID, si fécond, se poursuit. Nous adhérons à cette démarche qui consiste à donner une visibilité à des œuvres qui interrogent par leur forme, leur propos. Et elle est à l'origine de bien des découvertes, comme Sébastien Betbeder notre invité cette année.

La section cinéma-audiovisuel du lycée Jean Moulin de Pézenas présentera les courts métrages des élèves de terminales 2016.

Enfin, nous clôturerons avec une avant-première Bravo Virtuose ! de Levon Minasian en sa présence. Un plaisir de cinéma au carrefour de plusieurs genres qui nous parle de l'Arménie avec humour, passion et inquiétude.

Nous n'oublions pas que le rayonnement de cette Rencontre est aussi dû à de multiples partenariats avec le tissu associatif et institutionnel piscénois dont ceux avec : La Médiathèque Edmond-Charlot qui accueillera l'exposition photographique « Post ex-Yougoslavie » sur ses cimaises, proposera un atelier autour du film La Jeune Fille sans mains, et offrira, vendredi 17 février, un ciné-concert en épilogue de la Rencontre, sur Phase IV de Saul Bass ; La voix du poème qui donnera à entendre des poèmes croates en pré-ouverture ; sans oublier les élèves du BAC professionnel Accueil relation clients et usagers du lycée Charles Alliès qui seront là pour accueillir le public.

Une semaine intense, des invités venus de différents horizons et unis par le cinéma, bref des moments précieux à vivre ensemble.

 

_____________________________________
LA 55
e RENCONTRE CINÉMA DE PÉZENAS

Est organisée par la Fédération des ciné-clubs de la Méditerranée, en partenariat avec la Ville de Pézenas.

Avec le soutien du Conseil régional Occitanie, du Conseil départemental de l'Hérault, de la Direction Régionale des Affaires Culturelles.

Avec le concours de l'Acid, l'Agglomération Hérault Méditerranée, les Affaires Culturelles de la ville de Pézenas, la médiathèque Edmond-Charlot, la librairie Le Haut Quartier à Pézenas, Aux livres citoyens, Ciné Languedoc, des lycées Jean Moulin et Charles Alliès de Pézenas.

L'équipe de la Rencontre : André Blasco (délégué général), Sylvie Angulot, Brigitte Arthaud, Pascale Bakayoko, Élisabeth Bouisset, Michèle Buré, Alexandre Cambier, Claude Chevalier, Arlette Cros, Antonin Crozet, Elisabeth Delamour, François Drolet, Michelle Dubeau, Marc Gilmant, Lydie Guyot, Barbara Heide, Françoise Ichard, Christelle Lader, Martine Lassalle, Delphine Laurent, Michel le Hérissé, Jean-Luc Marchal, Marianne Raux, Chantal Sevin, Clarisse Tachdjian, Andréa Tran, Caroline Turcot, les élèves du BAC professionnel Accueil relation clients et usagers du lycée Charles Alliès.

REMERCIEMENTS
Remerciements à nos invités pour leur participation, leurs précieux conseils et leur contribution.

Remerciements spéciaux à Marion Gineste, Frédéric Gourdon, Christian Rubiella, Haike de Regt, Julien Achemchame, Naïma Karabaghli, Marc Steckler, Marie-Pierre Bost, Manu Karmazyn et Après dissipation des brumes matinales.

Remerciements à nos sponsors et au domaine La Croix Gratiot.

Remerciements aux projectionnistes : Abigaïl Benayon, Patrick Michon, Julien Mauri.

Remerciements aux distributeurs : Memento films, Iberifilms, les Films de l'Atalante ; au vendeur international : Films boutique ; aux producteurs : Agat Films & Cie / Ex Nihilo, Les Films d'Espigoule.

Remerciements aux réalisateurs, écoles de cinéma et distributeurs qui ont offert les droits des courts métrages qui ont été présentés, en version originale, à près de 400 élèves : Goran Radovanovic, Grega Mastnak, Dusan Kastelic, Univerza V Novi Gorici, ZVVIKS, Filmsko Društvo Film Factory et Belafilm.